The Bridge J-25 / Qui sont les six hommes à bord de Sodebo Ultim’ ?

Dans 25 jours exactement Thomas Coville et ses cinq équipiers - Jean-Luc Nélias, Thierry Briend, Vincent Riou, Loïc Le Mignon et Billy Besson - prendront le départ de la course transatlantique The Bridge à bord du trimaran Sodebo Ultim’.

 

Le 25 juin prochain, quatre multicoques de course parmi les plus rapides au monde, dont Sodebo Ultim’, s’élanceront en même temps que le paquebot Queen Mary 2. Avec ses 348 mètres de long, ce paquebot est l’un des plus grands au monde. Il accompagnera les quatre trimarans de plus de 30 mètres entre Saint-Nazaire et New York.

Qui sera le plus rapide entre les deux continents ? Réponse début juillet.

Pour cette épreuve inédite à travers un océan, le recordman du tour du monde en solitaire s’est entouré d’une bande d’experts qui se retrouve régulièrement depuis des semaines pour affiner sa préparation collective. Navigations de 24 heures ou entraînements à la journée, chacun des six hommes a rapidement pris son job en main à bord de Sodebo Ultim’ avec en tête un seul et même objectif : la performance.

 

 

Répartition des rôles

·       Thomas Coville : skipper et barreur

·       Jean-Luc Nélias : stratégie météo et media man

·       Thierry Briend : barreur et régleur

·       Vincent Riou : stratégie météo et réglage

·       Billy Besson : barreur et régleur

·       Loic Le Mignon : régleur et responsable technique

 

Pour découvrir pourquoi les six hommes ont choisi d’embarquer ensemble sur Sodebo Ultim’, pour en savoir plus sur chacun, pour connaître l’ambition de cet équipage et sa vision en prenant le départ de The Bridge, nous les avons rencontrés – Retrouvez ici les interviews avec Jean-Luc Nélias, Thierry Briend, Vincent Riou, Billy Besson et Loïc Le Mignon

 

Jean-Luc Nélias : stratégie météo et media man

« C’est dans la Volvo Ocean Race que nous avons navigué ensemble pour la première fois avec Thomas. On s’est trouvé des points de vue communs. Après la victoire de ce tour du monde en équipage et avec escales, il m’a proposé de naviguer sur l’ancien Sodebo dans l’idée de collaborer ensemble sur du routage. Je l’ai donc accompagné pendant les deux dernières tentatives : l’une avortée au large du Brésil et la dernière, cet hiver. Lors de ce dernier tour du monde, il avait besoin de moi pour y arriver, mais il a fait l’exploit physique et mental. Il y a peu de bateau comme Sodebo Ultim’. Embarquer à bord, c’est à chaque fois un nouveau voyage, une nouvelle aventure.

Avec Thomas, on connaît tous les deux nos qualités et nos défauts. Thomas c’est un opiniâtre, un capitaine courageux. Nous avons des façons de naviguer partagées.

Pour The Bridge, nous avons une belle équipe de bavards et les histoires ne vont pas manquer. C’est un parcours sympa qui a un sens : on va arriver sous le pont de Verrazano, comme les migrants par le passé qui venaient à la découverte du nouveau monde. »

 

Thierry Briend : barreur et régleur

« Avec Thomas, nous naviguons ensemble depuis de plus de dix ans, nous sommes très amis et on se côtoie régulièrement. C’est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup de respect, il fait partie des très grands navigateurs de ces quinze dernières années. Après l’arrivée du record, il m’a proposé de participer à The Bridge et j’ai dit oui sans aucune hésitation. C’est la première course que l’on va faire ensemble en équipage. Le parcours est très beau et avec le très beau plateau de concurrents cela promet d’être intense. Nous avons une belle équipe, j’ai beaucoup navigué contre Billy en Décision 35, une ou deux fois avec Vincent. Avec Loïc, Jean-Luc et Thomas, nous avons beaucoup navigué ensemble, nous avons bien retrouvé nos automatismes. Avec Jean-Luc, j’ai fait deux tours du monde derrière l’ordinateur pour router Thomas lors de ses tentatives de record, et ce sera notre 9ème transat. Et quel plaisir de naviguer sur Sodebo Ultim’, c’est un bateau compétitif, je vais essayer d’être à fond tout le temps ! »

 

Vincent Riou : stratégie météo et régleur

« J’avais déjà navigué en trimaran Ultime mais jamais en course. C’est donc une très belle opportunité et cela me fait très plaisir d’embarquer à bord de Sodebo Ultim’. Avec Thomas, nous avions couru l’un contre l’autre en Mini 6,50 et en Figaro mais nous n’avions pas navigué ensemble. C’est un sportif accompli et je dirais le plus athlète de nous tous. Il a exploré tous les terrains de jeu et même s’il navigue en solitaire, il est vraiment dans le partage, c’est très sympa de naviguer ensemble. Pour The Bridge, nous avons une équipe très polyvalente avec une très grande expérience. Jean-Luc, c’est le spécialiste incontesté de la navigation et de la stratégie météo. Billy a un excellent feeling à la barre et est très proactif sur la performance. Je vais essayer d’enrichir Thomas et j’apporterais mon soutien pour la stratégie et l’organisation des manœuvres. Les marins qui ont l’habitude de naviguer en solitaire sont très polyvalents, alors nous allons nous spécialiser chacun dans notre rôle pour être les plus performants sur la course. Le fait d’être en équipage et de se confronter à d’autres va nous permettre d’utiliser le bateau au maximum de son potentiel. »

 

Billy Besson : barreur et régleur

« Je regarde le parcours de Thomas depuis longtemps, toutes ses chasses aux records. C’est un grand sportif qui est resté dans sa lignée de combattant. Il ne lâche rien, toujours le couteau entre les dents pour se dépasser, et cet hiver, il s’est surpassé. C’est vraiment quelque chose que j’apprécie et que nous avons en commun.

Alors, lorsque Thomas m’a proposé de faire partie de l’équipage, j’étais très honoré car je ne suis pas issu de la course au large. Il recherchait un regard neuf sur ces bateaux qui évoluent avec des foils. Je vais amener ma fraîcheur de la voile olympique et ma manière de barrer. Ce sera ma première transatlantique en course et le fait d’évoluer avec le meilleur en solitaire sur Sodebo Ultim’, c’est le top !

Nous avons un super équipage avec un domaine d’expertise et j’ai hâte de les découvrir ou de les redécouvrir en mer. Et puis, je serai de quart avec un Riou, donc pas trop perdu (rires) »

 

 

Loïc Le Mignon : régleur et responsable technique

« Je croisais Thomas à l’époque où il naviguait avec Laurent Bourgnon. Nous avons fait le Jules Verne ensemble aux côtés de Franck Cammas. C’est fin 2010 après la victoire sur la Route du Rhum de Franck sur Groupama que j’ai rejoint le team Sodebo pour préparer la tentative de record autour du monde en 2013. J’ai toujours envie de naviguer, et sur The Bridge on va se comparer avec des bateaux similaires. Les dernières confrontations en équipages ,c’était sur les multicoques ORMA en 2016. C’est génial de pouvoir s’aligner à nouveau sur une course en équipage. On va pouvoir tirer dessus et aller plus loin dans la performance. Je serai concentré sur la barre et les réglages mais aussi sur la technique, car ce bateau je le connais par cœur. Je vais tout faire pour que nous allions au bout sans trop de problèmes techniques. A bord de Sodebo Ultim’, nous avons des routeurs, des barreurs, de bons équipiers, un équipage qui est très complet ! »