Le tour du Monde à la voile en solo, c'est comme…

Si on devait comparer le tour du monde sur un bateau comme SODEBO ULTIM’, ce serait avec El Capitan (une formation rocheuse verticale dans le Parc national de Yosémite aux Etats Unis – ascension en escalade). Après plusieurs jours d’ascension, on ne doit pas être loin des mêmes sensations !

Tourner autour de la planète, c’est :  

  • l’équivalent de 9 transats d’affilée.
  • se retrouver face à face avec la nature
  • être poussé dans la compétition
  • un exercice de vie qui va au-delà du connais toi toi-même
  • le multicoque implique de la technologie sur le bateau, un pilotage très physique
  • une dimension athlétique
  • difficile d’y accéder, si cela ne fait pas parti de toi
  • travailler énormément pour y arriver, cela fait 10 ans que je cours après ce record.
  • bien loin de l’Everest car nous ne sommes que trois à y être parvenus : Francis Joyon, Ellen MacArthur et moi-même